Comment devenir taxi parisien ?

Le métier de chauffeur taxi à Paris est de plus en plus protégé et réglementé par la législation. Ainsi, devenir taxi parisien doit être un projet professionnel bien conçu et porteur d’un avenir radieux.

Paris est une ville à grande population et très attractive pour exercer la profession de conducteur de taxi. Si vous êtes intéressé, découvrez ici quelques idées pour y arriver.

A lire également : Comprendre le fonctionnement des voitures électriques pour optimiser leurs performances

Remplir les conditions et démarches requises pour devenir chauffeur taxi parisien

Pour devenir chauffeur taxi parisien, il est nécessaire de remplir certaines formalités. Ces dernières sont basées sur les divers acquis relatifs à vos compétences pour exercer le métier de chauffeur de taxi.

Ainsi, vous avez l’obligation d’avoir un permis B datant de trois ans au moins, d’un casier judiciaire vierge, d’un avis médical attestant de votre capacité physique à exercer ce métier et d’un brevet de secourisme.

A voir aussi : Assurez la longévité de votre voiture avec une maintenance régulière

En effet, le permis B vous permet de prouver votre capacité à transporter des passagers dans un véhicule léger. Le brevet de secourisme doit aussi dater de deux ans au moins.

Il vous permet d’agir dans les brefs délais pour secourir un client ayant eu un malaise dans votre taxi. Une fois ces conditions remplies, vous devez entamer les démarches nécessaires pour l’obtention du certificat de capacité professionnelle délivré par la chambre des métiers et de l’artisanat.

Pour ce faire, il faut remplir un formulaire de carte professionnelle, disponible à la préfecture ou sur son site internet.

Payez ensuite les frais d’inscription, puis ajoutez votre pièce d’identité , une copie de la carte grise, une copie du permis de conduire, deux photos d’identité et les pièces attestant que vous avez rempli toutes les conditions préalables.

Respecter les différentes étapes pour devenir chauffeur taxi parisien

Devenir chauffeur taxi parisien implique également le respect d’une certaine étape donnée. Il s’agit notamment de l’obtention d’une autorisation de stationnement pour taxi à Paris et de la disposition du véhicule approprié.

L’autorisation de stationnement, encore appelée ADS est obligatoire et s’obtient à la suite d’une demande adressée à la préfecture.

Vous devez envoyer les pièces justificatives attestant de votre bénéfice aux certifications nécessaires au métier de conducteur taxi et patienter un peu pour la délivrance.

S’agissant du véhicule, ce dernier doit être fiable et durable. Le véhicule d’un chauffeur taxi doit être bien choisi pour assurer le confort des clients et aussi la tenue de route et la sécurité.

Pour les chauffeurs de taxi en France, particulièrement à Paris, le véhicule le plus usité est le Peugeot 508. Vous pouvez également opter pour une Mercedes Benz classe E. De toutes les façons, vous devez choisir un véhicule d’excellence pour avoir et maintenir la clientèle.

Se former et préparer l’examen du certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi

En tant que futur chauffeur de taxi parisien, il faut se former et se préparer à l’examen du Certificat de Capacité Professionnelle de Conducteur de Taxi (CCPCT). Cette formation est obligatoire pour pouvoir exercer la profession.

La formation consiste en une préparation à l’épreuve écrite et orale. Elle dure environ 150 heures et peut se faire dans des établissements privés ou publics agréés par les services compétents. Durant cette période, vous apprendrez notamment la réglementation routière liée à votre activité ainsi que la gestion financière associée à ce métier.

L’examen du CCPCT comprend une épreuve théorique sous forme d’un QCM portant sur la réglementation routière, les règles relatives au transport public particulier de personnes ainsi que sur les procédures administratives liées à votre activité.

Une fois réussie, cette première partie vous permettra d’accéder à la deuxième étape qui est l’épreuve pratique. Celle-ci consiste en un parcours comprenant différentes situations telles qu’une prise en charge de la clientèle ou encore le calcul du prix d’une course selon les tarifs fixés par le décret officiel.

Après avoir franchi ces différentes étapes avec succès, vous serez alors autorisé à exercer le métier tant convoité de chauffeur de taxi parisien.

Choisir un véhicule adapté aux exigences de la profession et aux normes environnementales

Une fois votre certificat de capacité professionnelle en poche, vous pourrez commencer à exercer la profession de chauffeur de taxi parisien. Pour cela, vous devez choisir le véhicule adapté à la profession.

Tout d’abord, le choix du modèle doit se faire en fonction des besoins spécifiques de la clientèle et des normes environnementales mises en place par les pouvoirs publics. Effectivement, depuis janvier 2020, une nouvelle réglementation impose l’utilisation d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable pour toutes les nouvelles cartes obtenues après cette date. Cette mesure s’inscrit dans la volonté politique visant à réduire les émissions polluantes et ainsi préserver notre planète.

Vous devez vous renseigner préalablement pour faire le meilleur choix possible et ainsi optimiser les chances de réussite dans cette profession exigeante.

vous pourriez aussi aimer