Quelle année le code de la route ?

Le Code de la route demeure un condensé de règles. Des règles que doivent respecter les conducteurs de tous genres pour une bonne circulation. Ce répertoire de textes codifiés, a déjà cent ans. Cependant, son établissement en 1921 est précédé de quelques textes précurseurs qui régissaient la circulation. Dans cet article, vous découvrirez l’historique du Code de la route.

Avant 1921 : les textes avant-gardistes

Pour réguler la circulation des véhicules, les autorités françaises ont pris des mesures avant 1921.

A lire également : Comment passer le Code de la route ?

30 mai 1851 : « La police du roulage »

En effet, en 1851, les autorités ont établi la « loi sur la police du roulage et des messageries publiques ». Elle faisait partie de plusieurs lois édictées dans la même période où le secteur de l’automobile faisait ses premiers pas.

1893 – 1901 : l’ordonnance de Louis Lépine et autres décrets

Ensuite, voit le jour, le 14 août 1893, l’ordonnance du préfet de Paris. En effet, l’industrie de l’automobile connaît un grand essor avec l’invention de machines à vapeur, de moteurs à explosion et autres. À travers cette décision, Louis Lépine impose une épreuve de conduite. À sa suite, le décret du 10 mars 1899 portant règlement de la circulation des automobiles. Il a connu des modifications en septembre 1901.

A lire en complément : Est-il possible de rouler sans contrôle technique ?

1905-1921 : de la première guerre mondiale à la création du Code de la route

Enfin, le 27 mai 1921, le Code de la route est instauré. C’est un décret très complexe qui organise de fond en comble la circulation sur les voies publiques. Mais bien avant cela, il y a eu beaucoup d’efforts dont la première guerre mondiale a lamentablement freiné l’élan. Il s’agit, entre autres textes, de décrets, de règlements, de projets de loi qui étaient en étude. Donc, en 1905, le projet du Code de la route naît grâce à la proposition de Jules Perrigot, président d’alors de l’Automobile Club des Vosges.

Après 1921 : amélioration du Code de la route

Après 1921, il y a eu plusieurs relectures du Code de la route. D’où les modifications portées au texte initial. Au départ, il y avait 64 articles classés en 7 chapitres. À la suite des réglementations et la deuxième guerre mondiale, le nouveau Code de la route naît le 20 août 1939. Celui-ci met l’accent sur la signalisation, la réglementation technique des véhicules, les statistiques des accidents, etc.

Pourtant, le 10 juillet 1954, il fait l’objet d’une réécriture qui aboutira quatre ans plus tard à la création de nouveaux textes. Ce n’est qu’en 2001 que les autorités françaises ont réorganisé le document, vu sa complexité et la multitude des textes qui le composent.

vous pourriez aussi aimer