Solution anti-cristallisation pour AdBlue : Comment empêcher la cristallisation de l’AdBlue ?

Les normes anti-pollution évoluent constamment, surtout pour réduire les émissions des voitures diesel. Cette évolution entraîne l’apparition de nombreuses technologies sophistiquées comme les FAP. Des produits permettant de réduire les émissions sont également introduits dans les véhicules diesel modernes. Parmi eux, l’AdBlue est de plus en plus connu grâce à son efficacité. Ce produit a aussi tendance à se cristalliser en cas de défaut d’entretien. 

À quoi sert l’AdBlue utilisé dans les véhicules diesel modernes ?

L’AdBlue est un produit liquide composé de 32.5% d’urée et à 67.5% d’eau minéralisée. Il est utilisé dans les véhicules à moteur diesel, surtout dotés de la technologie SCR ou Réduction Sélective Catalytique. L’AdBlue est également obligatoire pour les poids lourds à moteur diesel depuis 2006. Sa principale fonction est de réduire le taux d’émissions novices des véhicules intégrant un réservoir à AdBlue. Pour cela, l’AdBlue transforme les oxydes d’azote en composants moins inoffensifs : vapeur d’eau et azote.

A lire également : Les prévisions de l'industrie automobile pour l'année à venir

Dans le détail, l’AdBlue agit dès qu’une voiture diesel fonctionne. En effet, le liquide est envoyé vers le système SCR afin d’empêcher le rejet de gaz nocif. L’AdBlue est chauffé par la chaleur émanant du gaz d’échappement, ce qui transforme l’urée qui le compose en dioxyde de carbone et en ammoniac. Ce dernier va favoriser la sortie de vapeur d’eau et d’azote au niveau du catalyseur lorsqu’il entre en contact avec des oxydes d’azote. En cas de mauvais fonctionnement, la voiture envoie un signal via l’allumage d’un témoin bleu en forme de pompe à essence.  consultez l’avis d’un expert sur les additifs AdBlue anti-cristallisation pour mieux détecter ce type de problème.

Qu’est-ce qui favorise la cristallisation de l’AdBlue ?

La cristallisation est le principal problème que rencontrent les voitures disposant d’un réservoir à AdBlue. Il s’agit d’une réaction caractérisée par l’apparition de cristaux d’urée transformant ce liquide en forme solide ou semi-solide. Plusieurs facteurs favorisent cette réaction qui inquiète souvent les propriétaires de voitures diesel modernes :

A lire également : 5 raisons pour lesquelles la opel corsa est la meilleure voiture pour les jeunes conducteurs et comment obtenir une assurance auto abordable

  • La plupart du temps, l’insuffisance de la température des gaz d’échappement est en cause. En effet, ils doivent atteindre 260°C ou plus. Dans le cas contraire, la réaction de l’AdBlue est incomplète et entraînera l’apparition d’acide cyanurique.
  • L’AdBlue peut aussi se cristalliser lorsque la température extérieure est inférieure à -11°C.
  • Ce liquide ne supporte pas non plus le contact avec l’air, qui entraînera sa cristallisation.
  • L’AdBlue ou l’AUS 32 se détériore aussi lorsqu’il reste plus d’un an dans le réservoir.

Quels sont les impacts de la cristallisation de l’AdBlue sur les voitures ?

La cristallisation de l’AdBlue entraîne des conséquences plus ou moins graves selon la rapidité de la résolution du problème. En effet, l’AdBlue assure d’autres fonctions comme la protection de la ligne d’échappement et la maîtrise de la consommation de carburant.

Ainsi, la cristallisation de l’AdBlue cause l’augmentation du rejet de gaz à effet de serre par les voitures diesel. Si elles fument, les propriétaires risquent des sanctions en cas de contrôle routier. Concernant le fonctionnement de la voiture, une surconsommation de carburant et des baisses de performances sont listées comme des impacts fréquents. Pour les cas les plus graves, le catalyseur s’obstrue complètement entraînant l’immobilisation totale du véhicule. Cette situation entraîne inévitablement d’importants coûts de réparation.

Quels sont les moyens pour empêcher la cristallisation de l’AdBlue ?

Plusieurs précautions peuvent être prises pour réduire les risques de cristallisation de l’AdBlue. L’une d’entre elles est le maintien du liquide à la bonne température, entre -11°C et 30°C. Cela dit, les voitures les plus récentes embarquent un système de réchauffage automatique du réservoir. Il s’agit d’une solution proposée par les constructeurs afin d’éviter la cristallisation de l’AdBlue.

Pour les voitures qui n’en sont pas équipées, il est possible de verser des additifs anti-cristallisation dans le réservoir. Ces produits sont élaborés pour empêcher la formation de cristaux dans le réservoir.

Une vérification régulière du système est conseillée pour réduire les risques de cristallisation. Confiez votre voiture à un professionnel en cas de doute sur vos capacités à réaliser cette opération.

Que faire si la cristallisation a lieu malgré les précautions ?

En cas de cristallisation de l’AdBlue ou de l’allumage du voyant, il est recommandé de prendre rendez-vous chez un mécanicien qualifié. Plus vite, votre voiture est prise en charge, moins vous aurez à payer. En effet, le mécanicien aura principalement à résoudre le problème de l’AdBlue. Si vous continuez toujours à rouler, d’autres problèmes apparaîtront. Le mécanicien doit aussi les résoudre, ce qui entraînera un coût de plusieurs centaines d’euro, surtout en cas d’obstruction du catalyseur.

En conclusion, l’AdBlue est un liquide essentiel au bon fonctionnement d’une voiture et au respect des normes anti-pollution. Il convient ainsi de le contrôler régulièrement et d’ajouter un additif anti-cristallisation pour éviter la formation de l’acide cyanurique dans le réservoir.

vous pourriez aussi aimer