Comment passer le Code de la route ?

Pour toute obtention de permis, le candidat doit présenter son code de la route. L’acquisition de cette pièce est sujette à une réussite à l’examen du Code de la route. Afin de pouvoir passer ce test, il faut respecter trois principales étapes.

Avoir un numéro NEPH

Pour être éligible aux examens du Code de la route, il faut absolument avoir un numéro NEPH. C’est une information très importante, car toute votre vie de conducteur en dépend. Ce numéro sera utilisé pour l’identification de votre permis de conduire si vous réussissez aux épreuves. Les apprentis conducteurs et ceux qui ne sont pas inscrits dans une auto-école doivent faire une démarche particulière. Les démarches commencent en ligne via le site de l’ANTS. L’intéressé aura à fournir plusieurs documents dont une pièce d’identité, une pièce justificative du lieu de résidence, etc. Les candidats âgés de moins de 21 ans doivent compléter une Attestation scolaire de Sécurité routière niveau 2. Par contre, les personnes âgées de moins de 25 ans sont tenues de présenter une attestation de participation à la JDC ou la JDC. Pour suivre l’évolution du dossier, vous pouvez vous rendre sur le site de l’ANTS. Il faudrait atteindre environ trois semaines pour avoir un retour de l’administration. Faire la demande du numéro NEPH sur la plateforme permet de vous passer des tracasseries à la préfecture.

A lire aussi : Passer du permis A1 au A2 : Comment obtenir la passerelle entre les deux permis moto (préparation au permis de conduire)

Suivre une bonne formation

Les épreuves de l’examen du code de la route restent particulières et nécessitent assez de concentration. Ainsi donc, quelle que soit la manière dont vous apprenez, il faut impérativement que vous bénéficiiez d’un excellent encadrement. Certaines auto-écoles proposent de faire quelques tests avant le Jour J. Vous pourriez en profiter pour déterminer vos lacunes et vous mettre à jour. Il existe de nombreux jeux qui pourront vous permettre de réviser facilement. Si vous choisissez une méthode ou si vous optez pour des manuelles de révisions, assurez-vous que les informations fournies sont vraies. En cas de doute, faites des recherches plus approfondies ou rapprochez-vous de votre maître.

Faire le test dans un établissement agréé

Pour passer le test, il faut s’inscrire dans un centre d’examens reconnus par l’État. La plupart de ces centres sont sous la direction de La Poste, Dekra, SGS, Point Code et Code n’Go. Vous aurez à choisir la date et l’heure de votre examen. L’inscription est sujette au paiement de 30 €, quel que soit le centre. Le jour de l’examen, vous devez vous présenter avec votre convocation. Vous le recevrez après la validation de votre inscription. Il vous suffira de faire une impression. N’oubliez pas également votre pièce d’identité.

A découvrir également : Permis pour moto 3 roues : quelles exigences légales ?

Se préparer efficacement à l’examen

Une fois inscrit, il faut bien se préparer pour l’examen. Il existe plusieurs options pour cela. La première consiste à se doter des bons outils. Vous pouvez vous procurer des livres et des manuels spécialisés dans la préparation au Code de la route. Ces documents contiennent des explications détaillées sur les différents thèmes abordés lors de l’examen, ainsi que des exercices pratiques corrigés.

Il est aussi possible d’utiliser un logiciel ou une application en ligne. Ces outils permettent généralement de s’entraîner aux différentes épreuves du test (questions à choix multiples, questions illustrées…) et d’avoir accès à une banque complète de codes répondant aux normes exigées par l’examen officiel du code.

Certains candidats choisissent de suivre une formation en auto-école. Cette option peut être plus coûteuse, mais elle a l’avantage d’être encadrée par un enseignant agréé qui fournira un suivi individualisé et personnalisé.

Quelle que soit votre méthode, n’oubliez pas qu’il faut être régulier dans ses révisions afin d’assimiler efficacement le contenu nécessaire pour réussir son examen. Un entraînement régulier avec sérieux évite ensuite les mauvaises surprises le jour J.

Connaître les erreurs à éviter pour réussir le Code de la route

Une fois prêt à passer l’examen du Code de la route, il faut repérer les erreurs les plus fréquentes pour mieux les éviter. Certains candidats ne se concentrent pas suffisamment pendant l’épreuve et perdent une grande partie de leurs points. Pour éviter cela, il faut réviser ses connaissances et aller passer l’examen sans stress ni anxiété.

Certaines personnes pensent que le Code de la route est facile et qu’il suffit simplement d’y aller avec bonne humeur pour obtenir leur permis rapidement. Ce n’est pas vrai ! L’examen demande une réelle préparation ainsi qu’une concentration maximale pendant toute sa durée.

Pour mettre toutes ses chances de réussite au rendez-vous, voici quelques conseils supplémentaires :

  • Lire attentivement chaque question avant d’y répondre
  • Faire attention aux pièges posés dans certaines questions
  • N’hésitez pas à demander des précisions si vous en avez besoin
  • Connaître parfaitement le code spécifique de votre pays

Certains conseillers en mobilité offrent aussi des sessions individuelles qui peuvent aider tout autant mentalement que techniquement à réussir l’examen.

vous pourriez aussi aimer