Comment retrouver propriétaire d’un véhicule ?

Retrouver le propriétaire d’un véhicule est très important dans certains cas, notamment en cas d’un accident de circulation, de vol et de litige. Si vous souhaitez retrouver le propriétaire d’un véhicule pour vos enquêtes ou pour tout autre besoin, voici quelques idées qui vous renseignent sur comment vous pouvez procéder.

Retrouver le propriétaire d’un véhicule à partir de la plaque d’immatriculation

Pour retrouver le propriétaire d’un véhicule, il est conseillé d’utiliser les références de la voiture. Vous pouvez commencer par le numéro d’immatriculation et la carte grise du véhicule. La plaque d’immatriculation est typiquement liée à un seul véhicule et rattachée dans ce cas à une seule personne. Dans certains pays, surtout la France, les voitures sont immatriculées dans un système sécurisé. Si vous souhaitez connaitre comment identifier un propriétaire par apport à sa voiture, le moyen idéal pour s’en sortir est de se référer directement à la plaque d’immatriculation. Dans le système français, les plaques sont composées d’une bande bleue portant le drapeau de l’Union européenne. En outre, la plaque porte deux lettres, trois chiffres et une nouvelle bande bleue qui présente le logo et le numéro du département dans lequel la voiture est immatriculée.

A découvrir également : La Renault Megane, une voiture souvent visée par les voleurs

À partir de cette information, vous connaissez déjà le département qui a immatriculé le véhicule. Vous pouvez déjà orienter votre recherche dans ce département avec le numéro de la plaque. Car le numéro d’immatriculation est unique et est rattaché à une seule personne. Par conséquent, vous pouvez relier le propriétaire à sa plaque d’immatriculation. Pour cela, il est conseillé de consulter le fichier national des immatriculations pour avoir tous les détails. Le fichier national reste le seul moyen légal et fiable pour relier le numéro de la plaque à son propriétaire. Les informations de chaque automobiliste sont mentionnées sur la carte grise.

Retrouver le propriétaire d’un véhicule à partir du fichier national (SIV)

Le fichier national des immatriculations est un registre national comportant des informations relatives aux véhicules immatriculés en France. Dans ces informations, vous y trouverez le nom du propriétaire correspondant à la plaque d’immatriculation. Le responsable en charge de ce fichier, actualise régulièrement le registre pour s’assurer de la conformité des informations relatives à chaque véhicule. À partir de toutes ces informations, vous pouvez retrouver facilement le propriétaire d’un véhicule. Le fichier national des immatriculations est bien organisé pour vous donner des informations fiables. Vous pouvez même avoir le nom du propriétaire à partir du fichier. La préfecture de la police joue aussi un rôle non négligeable dans la mise à jour des informations. Lorsqu’il y a des déclarations de vente ou d’achat d’un véhicule, la préfecture met à jour ces informations dans la base des données pour rendre le fichier crédible.

A voir aussi : Comment changer l’ampoule d'une plaque de 308 ?

Il faut souligner que le fichier national des immatriculations bénéficie d’une sécurité parfaite. Car n’importe qui n’entre pas dans les données de base. Pour les besoins d’enquête ou dans le cadre d’une procédure, seuls les assureurs, les policiers et les renseignements généraux ont accès à ce fichier. Les policiers interviennent généralement pour réaliser des statistiques sur les véhicules volés. Retenez que ce fichier comporte des informations très sensibles et qu’il n’est pas possible d’autoriser des particuliers à rentrer dans la base des données.

Les alternatives pour retrouver le propriétaire d’un véhicule

Si vous souhaitez retrouver le propriétaire d’un véhicule, vous devez confier la recherche aux autorités compétentes, notamment les policiers, votre assureur ou les services des renseignements généraux. Car il n’est pas possible pour vous en tant que particulier d’avoir accès au fichier national des immatriculations. C’est pour cette raison que vous devez relever le numéro de la plaque de la voiture dont vous désirez connaitre le propriétaire. Avec le numéro d’immatriculation, les autorités se chargeront du reste pour que vous ayez l’identité du propriétaire de la voiture. Les sites qui vous proposent ce service n’ont aucune compétence en la matière pour vous aider. Si un automobiliste vous porte préjudice, le seul moyen légal qu’il vous faut, c’est de porter plainte contre lui à la police. Avec le numéro d’immatriculation, ces derniers sont habilités pour se lancer dans sa recherche, pour le retrouver. Dans le cas d’un accident, il sera judicieux de contacter votre compagnie d’assurance et ensemble avec la police, vous aurez de satisfactions à votre préoccupation.

Comment retrouver le propriétaire d’un véhicule en cas de délit de fuite

Le délit de fuite est un comportement qui peut survenir lors d’un accident. Si le conducteur a commis ce genre de faute, il peut être difficile pour la victime de savoir comment retrouver le propriétaire du véhicule concerné. Dans cette situation, vous pouvez porter plainte auprès des autorités policières en fournissant toutes les informations dont vous disposez sur l’accident et le véhicule impliqué, comme sa marque ou son modèle.

Si jamais vous êtes témoin d’un délit de fuite, il faut noter la plaque minéralogique, la couleur et le type de voiture, ainsi que l’heure et le lieu où ont eu lieu les faits.

Mais heureusement, il existe aujourd’hui des plateformes spécialisées dans la récupération des données personnelles relatives aux immatriculations automobiles, telles que ‘La Banque Nationale’ ou encore ‘Infogreffe’. Effectivement, ces sites permettent simplement en ligne une vérification rapide avant d’établir un devis pouvant conduire à des frais raisonnables pour viser à découvrir la personne recherchée, grâce notamment aux plaques minéralogiques via leur fichier national.

Dans certains cas spécifiques, l’intervention d’un détective privé peut être envisageable afin qu’il puisse donner suite à votre demande après avoir étudié avec soin vos besoins. Bien évidemment, cela aura un coût non négligeable mais très efficace pour aboutir rapidement à vos fins et connaître le nom du propriétaire, même s’il détient une plaque fantaisiste.

Quoi qu’il arrive donc face au délit de fuite, il est primordial d’avoir recours aux services des autorités compétentes pour retrouver le propriétaire du véhicule en question.

Les précautions à prendre pour éviter de devenir victime d’une arnaque lors de l’achat d’un véhicule d’occasion

Lorsque l’on envisage d’acheter un véhicule d’occasion, pensez à bien prendre certaines précautions pour éviter les arnaques. Il faut être vigilant et se méfier des offres trop alléchantes sur internet ou dans les petites annonces.

Il est aussi recommandé de demander le certificat de non-gage, qui prouve que le vendeur n’a pas encore contracté de dettes sur ce véhicule auprès du Trésor Public ni qu’il n’a pas été volé. Il vous faudra aussi demander à voir la carte grise pour vérifier si elle correspond bien aux caractéristiques décrites par le vendeur.

Avant toute chose, effectuez une inspection approfondie du véhicule. Vérifiez son état général en examinant la carrosserie, les pneus ainsi que tous les éléments intérieurs et extérieurs comme l’état du moteur ou encore celui des essuie-glaces. Ne manquez pas de tester toutes les fonctionnalités telles que l’électronique (feux clignotants, etc.), la climatisation ou encore la radio.

Pour s’assurer davantage lorsqu’on achète un véhicule d’occasion à un particulier peu connu (et même chez certains professionnels malhonnêtes), il peut être judicieux de faire appel à un professionnel pour réaliser une expertise technique avant tout achat afin d’avoir l’esprit tranquille au sujet des possibles défauts cachés.

Toutefois, si l’on ne dispose pas des connaissances requises pour repérer les défauts d’un véhicule, il peut être plus simple de recourir à un garagiste. Celui-ci sera en mesure d’effectuer un examen poussé du véhicule et vous fournira son avis professionnel.

Il est recommandé de se méfier des vendeurs qui souhaitent recevoir le paiement avant la remise des clés ou ceux qui proposent d’autres méthodes alternatives au prix affiché. Pensez à bien vérifier que le chèque bancaire est bien une promesse irrévocable (PI).

Prendre quelques précautions simples permet souvent aux acheteurs potentiels d’éviter les arnaques lorsqu’ils recherchent leur futur moyen de transport sur le marché secondaire.

vous pourriez aussi aimer